Sanche d'Albi
Laque, Martyre, Sainte
† 851

Sanche (en latin Sanctius, sans doute dérivé de Sanctus, Saint) était originaire d’Albi. Enfant il fut capturé par des Musulmans et emmené à la cour du khalife de Cordoue, Abdérame II.

Tout soldat du khalife qu’il était, il ne cachait pas sa foi chrétienne. En 851, une persécution le condamna au supplice du pal, qu’il subit au Campo de la Verdad (le Champ de la Vérité).

Ce supplice était pratiqué déjà par les Assyriens, et consistait à “embrocher” verticalemnt la victime sur un pieu qui le traversait depuis le séant et ressortait soit sous le sternum, soit aux épaules, soit par la bouche.

On imagine la cruauté vraiment barbare des bourreaux et des persécuteurs qui pensaient ainsi se débarrasser des Chrétiens.

Beaucoup de martyrs furent exécutés à Cordoue, par différents genres de supplices, tant que cette ville espagnole fut sous la domination de l’Islam, c’est-à-dire pendant cinq siècles, jusqu’à la libération apportée par le pieux roi Fernando III1 . Pour le seul mois de juin, le Martyrologe Romain en retient seize. Sanche, bienheureux, est commémoré le 5 juin.

1 Saint Fernando III est fêté le 30 mai.

 

pour toute suggestion ou demande d'informations